Numérique

Comment choisir les réseaux sociaux adaptés à son activité ?

Quel réseau social pour valoriser ses produits, sa marque ?

Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram, YouTube, TikTok… les réseaux sociaux sont un levier important pour interagir avec les consommateurs et entrer en relation avec ses prospects.
Néanmoins, pour obtenir des résultats et avoir un impact sur la dynamique commerciale de l’entreprise, il convient de concentrer ses actions sur les réseaux qui correspondent à son activité.
Dans cet article, nous vous livrons 4 pistes pour sélectionner les réseaux sociaux qui répondront à vos objectifs en matière d’acquisition digitale.

 

Définir ses objectifs en amont

Le choix des réseaux sociaux n’est pas une mince affaire. Produire du contenu pour différentes plateformes a un coût. Il convient de le mettre en perspective avec le ROI attendu.
Pourtant, nombre d’entreprises se laissent entraîner par des effets de mode. Suivre les tendances marketing ou simplement investir sur une plateforme pour copier son concurrent ne sont pas des gages de réussite.
Le choix des réseaux sociaux est une décision stratégique, en réponse à des objectifs. Selon vos objectifs, vous allez opter pour des plateformes différentes.

La première question à se poser est donc : « qu’attend l’entreprise des réseaux sociaux ? ». Plusieurs réponses sont possibles :

  • Développer sa notoriété
  • Interagir avec les consommateurs
  • Générer des opportunités d’affaires (leads)
  • Vendre directement sur les plateformes (Social Commerce)

Ensuite, vous pouvez décliner ces grandes attentes en objectifs SMART (Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes, Temporellement définis), par exemple :

  • Augmenter de 30 % le trafic web issu des réseaux sociaux dans les 6 prochains mois

La fixation d’indicateurs de performance (KPI) vous permettra de mesurer vos progrès et de voir où vous vous situez par rapport aux objectifs.

Bien connaitre ses clients pour mieux vendre

Apprendre à bien connaître sa cible

Bien connaître son audience-cible est un facteur-clé pour choisir ses réseaux sociaux. Ca n’aurait aucun sens, par exemple, d’aller sur TikTok pour cibler les seniors…
Avant de se lancer sur un réseau, l’entreprise a donc intérêt à travailler sur la connaissance de ses cibles.
La méthode des buyer personas est un bon point de départ. Elle consiste à définir des typologies de clients-cibles qui guideront vos actions marketing et commerciales. Vous recueillez ainsi des informations sur :

  • Le profil des acheteurs
  • Les problématiques rencontrées par les prospects
  • Leurs préférences de communication

En récoltant des données sur les préférences de communication de vos clients-cibles, vous saurez sur quels réseaux sociaux ils sont actifs. C’est là que vous concentrerez vos efforts.

 

Créer des contenus de qualité

Sur les réseaux sociaux, tous les acteurs sont en compétition pour attirer l’attention des internautes. Pour toucher ses cibles, il est indispensable de se démarquer avec des contenus de qualité.
Qu’est-ce qu’un contenu de qualité sur les réseaux sociaux ?
La question est complexe. Néanmoins, on peut ressortir quelques caractéristiques. 

  • Il s’adresse à une cible spécifique dans un but spécifique
  • Il se démarque visuellement pour se distinguer des autres contenus (on utilisera par exemple des visuels, de la vidéo, des emoji selon le contexte et la cible)
  • Son message est clair, précis et invite à l’action

Pour s’améliorer, il est intéressant de planifier sa production de contenus et de mesurer ses résultats, en particulier sur les indicateurs d’engagement de chaque publication.

 

Comprendre le fonctionnement de chaque plateforme

Chaque réseau social a son propre fonctionnement, son propre algorithme. Pour atteindre ses objectifs, l’entreprise doit donc se former à l’utilisation de chaque plateforme.
Il n’est pas souhaitable, par exemple, de cloner un contenu pour le publier simultanément sur tous les réseaux sociaux.
Les réseaux diffèrent sur de nombreux points :

  • La fréquence de publication optimale (un tweet est obsolète au bout de quelques minutes alors qu’une publication LinkedIn peut générer de l’engagement pendant 2 ou 3 jours)
  • Le format des messages (la limite de caractères sur est de 280 sur Twitter. Elle est à 3000 sur LinkedIn)
  • Les attentes des abonnés (sur LinkedIn, les abonnés cherchent des informations utiles dans un contexte professionnel alors que, sur Facebook, ils veulent surtout se divertir)

Pour générer de l’engagement sur les réseaux sociaux, il faut comprendre ce que les utilisateurs attendent mais aussi comment la plateforme valorise les publications.

Les réseaux sociaux sont incontournables pour développer votre présence digitale. Mais rien ne sert de se positionner sur toutes les plateformes.
Si votre cible n’y est pas ou si vous ne comprenez pas le fonctionnement d’un réseau, inutile d’y aller. Mieux vaut se concentrer sur une ou deux plateformes que vous maîtrisez.

 

Les 5 étapes pour définir votre stratégie digitale et positionner votre offre

Vous voulez atteindre vos objectifs grâce au numérique ?

Découvrez notre ebook « Les 5 étapes pour définir sa stratégie digitale et positionner son offre ».

Télécharger l'Ebook
Laure Lebreton
Laure Lebreton

Conseillère entreprises Stratégie Web

Ces articles peuvent également vous plaire

Les bénéfices d’un accompagnement RH : le retour d’expérience de Sabrina Roland-Guyot

Depuis 2015, Sabrina Roland-Guyot dirige GBB, une PME familiale basée à Dol-de-Bretagne et spécialisée dans les boyaux naturels. À la tête d’une équipe d’une dizaine de salariés, elle a fait le...

La fiche Google My Business : pourquoi et comment bien l’utiliser ?

La fiche Google My Business est un service que Google propose gratuitement pour mettre en avant les informations et coordonnées de votre entreprise.  L'utiliser permet au consommateur de trouver...

Comment professionnaliser la fonction RH de votre PME ?

L’amélioration de la compétitivité des PME passe par un outillage efficace de la fonction RH. Par où commencer ? Vers quelles solutions se tourner ? Faisons un tour d’horizon des outils...